Les réseaux de soins sont-ils profitables pour les assurés ?

Les réseaux de soins sont-ils profitables pour les assurés ? Oui, à certaines conditions, répond la dernière livraison des Cahiers de la Chaire Santé de l’université de Paris Dauphine.
Les deux auteurs de cet article, Michel Mougeot et Florence Naegelen se livrent à une analyse théorique de l’impact des réseaux de soins sur les prix des soins, le bien-être des assurés et le résultat de l’assureur, en distinguant le cas d’un assureur qui maximise son profit de celui d’une mutuelle à but non lucratif. Ils examinent aussi les conséquences du tiers payant, une pratique courante dans les réseaux de soins en France.
Un meilleur accès aux soins
Ils parviennent à la conclusion que la mise en place des réseaux constitue « un instrument puissant pour la baisse des dépenses et l’amélioration de l’utilité nette des assurés ». Ils soulignent que « dans la mesure où la stratégie de remboursement optimale conduit à un reste à charge nul dans le réseau, et à une non-augmentation des prix hors réseau, la mise en œuvre des réseaux devrait améliorer l’accessibilité aux soins ».
L’article est publié en anglais, mais une note de synthèse est disponible en français ci-dessous.
 
Source : Chaire Santé
 

Note de synthèse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *